La Fondation

Membres fondateurs

10.05.2015 / Créé par Ffeuromed

La Fondation a été impulsée en 2014 à l’initiative de six organismes de l’espace méditerranéen :

1. Centre des femmes arabes pour la formation et la recherche (CAWTAR)

Le Centre des femmes arabes pour la formation et la recherche a été créé en 1993 en réponse à la demande de plusieurs gouvernements des pays de la Ligue arabe, d’organisations de la société civile et d’institutions. Il a le statut d’ONG et est basé à Tunis, en Tunisie.

Le CAWTAR vise à impulser une dynamique dans la région arabe en matière d’études de genre, de connaissances et de plaidoyer pour l’amélioration du statut des femmes, à travers la collecte de données, des indicateurs et de statistiques. Son action cible l’ensemble des pays de la Ligue arabe, et il repose sur l’étendue et la diversité de son réseau, constitué de près de 450 personnes physiques et morales : institutions de recherches, universités, médias, ministères, etc.

L’activité réalisée par le CAWTAR est développée en trois volets : la collecte et l’analyse d’informations sur la condition des femmes arabes ; la transformation de ces informations en matériel de formation et de renforcement des capacités ; le plaidoyer, au travers des outils d’information et de communication, en faveur de législations favorables aux femmes, au niveau régional comme au niveau international.

2. Délégation interministérielle à la Méditerranée (Etat français)

Créée en 2013 et rattachée aux services du Premier Ministre de France, la DiMed est l’outil de mise en œuvre de projets de la Méditerranée depuis la capitale française. Le Délégué et son équipe ont pour mission « d’animer et de coordonner les actions développées dans le cadre de la politique de la France en direction de la rive sud de la Méditerranée, tant au sein des services de l’Etat qu’entre ces services et les autres personnes, publiques ou privées » (décret du 7 janvier 2013).

La DiMed aide à la formation de projets structurants en soutenant plus particulièrement les partenariats avec les sociétés civiles afin d’encourager l’intégration sociale et régionale euro-méditerranéenne. Elle favorise la mise en cohérence des différents acteurs de l’administration avec les entreprises locales et, grâce à son site Internet (dimed.gouv.fr), fait circuler l’information entre la France et la région méditerranéenne. Dotée d’une expertise multisectorielle, la DiMed est force de proposition et contribue à concevoir et à adapter aux enjeux actuels les actions de coopération de la France en Méditerranée.

A compter du 1er janvier 2015, ses attributions de coordination interministérielle sont assurées depuis le Ministère des affaires étrangères et du développement international (MAEDI), sous l'autorité du Délégué interministériel à la Méditerranée.

3. L’Institut Européen de la Méditerranée (IEMed)

L’Institut européen de la Méditerranée, fondé en 1989, a comme but d’accueillir des actions de même que des projets contribuant à la compréhension mutuelle, à l’échange et à la coopération entre les différents pays méditerranéens, leurs sociétés et leurs cultures, conformément aux principes du Processus de Barcelone du Partenariat euro-méditerranéen et, aujourd’hui, aux objectifs de l’Union pour la Méditerranée. Il vise également à promouvoir la construction progressive d’un espace de paix et de stabilité, de prospérité partagée et de dialogue entre les cultures et les civilisations dans le bassin méditerranéen.

L’Institut, dans son rôle de think tank basé sur la multidisciplinarité et une approche en réseaux, et spécialisé dans les relations méditerranéennes, encourage l’analyse, la compréhension ainsi que la coopération. Pour ce faire, il participe à des projets de recherche, organise des séminaires, des débats ainsi que des conférences, et élabore des publications, en plus de son vaste programme culturel.

4. Fédération de la Ligue Démocratique des Droits des Femmes (FLDDF)

La Fédération de la Ligue Démocratique des Droits des Femmes, basée à Casablanca au Maroc, a été créée en 1993 avec le statut d’ONG dans le domaine des droits des femmes. Cette Fédération œuvre pour l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes en protégeant et promouvant les droits des femmes, tels qu’ils sont reconnus universellement.

LA FLDDF travaille avec toutes les strates de la société et s’efforce d’intégrer les hommes au sein du processus de mise en œuvre des valeurs qu’elle prône. Ses objectifs sont multiples : renforcer les capacités des femmes et militer pour les doter d’un pouvoir d’action afin qu’elles participent effectivement aux transformations sociétales, en particulier à la conception et à la mise en œuvre des politiques publiques ; lutter contre la pensée discriminatoire à l’égard des femmes ; militer pour changer les législations défavorables aux femmes, etc.

La Fédération met en place des activités à la fois de plaidoyer et de lobbying, mais également de proximité : prestation de services aux femmes en détresse, formations, campagnes de sensibilisation, lutte contre l’analphabétisme, promotion d’activités génératrices de revenus et de projets, promotion de la recherche, caravanes de solidarité, etc.

5. Forum Femmes Méditerranée (FFM)

Le Forum Femmes Méditerranée est une association française créée en 1993 et basée à Marseille, qui regroupe des adhérentes individuelles et des associations. Le FFM est actif sur le pourtour méditerranéen à l’échelle locale comme régionale et, à ce titre, il a acquis une renommée internationale.

Son objectif principal est de fédérer les compétences et les qualités humaines de ses membres pour agir de front contre les discriminations et les violences, pour une application effective des lois et la promotion de l’autonomie financière des femmes, afin d’atteindre, à terme, une juste égalité des chances entre les femmes et les hommes. L’association a, d’autre part, pour but de défendre la laïcité en tant que base pour la construction de l’égalité.

6. Réseau Universitaire et Scientifique Euro-Méditerranéen sur le Genre et les Femmes (RUSEMEG)

Le Réseau Universitaire et Scientifique Euro-Méditerranéen sur le Genre et les Femmes est une association de droit français née en 2012 et hébergée par le Forum Femmes Méditerranée à Marseille, France. Ce réseau crée un nouvel espace de travail et de rayonnement pour la connaissance académique sur le genre et les femmes.

Le RUSEMEG contribue dans l’Euro-Méditerranée à la mise en place, l’institutionnalisation, l’enrichissement et la valorisation des enseignements et des recherches sur le genre saisi comme champ scientifique à part entière. De ce fait, il participe à la promotion de l’égalité entre les sexes.

Le RUSEMEG met en réseau des structures de formation et de recherche sur le genre ainsi que des chercheures, universitaires, enseignantes, doctorantes, étudiantes se formant et travaillant dans ce domaine. Il favorise de nouveaux liens et partenariats pour penser les inégalités de manière pluri-disciplinaire et comparative.

Ils-Elles sont inscrits-es sur la plateforme de la Fondation des Femmes de l'Euro-Méditerranée

Longue vie à la page Facebook de la Fondation !

Consultez notre page pour suivre nos dernières actualités